5/recent-posts/slider1

Un petit bout de Paris - Robe Centaurée

Hello tout le monde !


Récemment, en farfouillant sur le blog, je me suis rendue compte qu'il n'y avait dessus que DEUX articles couture ! Même si c'est vrai que je couds beaucoup moins que ce que je tricote pour plein de de raison, j'ai quand-même fait un peu plus que ça depuis mes petits débuts en couture il y a deux ans. Du coup, j'ai décidé que c'était le moment de remédier à ça et de vous montrer ma jolie robe Centaurée.


Justement, cette robe date de l'été il y a deux ans quand je prenais des cours de couture avec une prof aux Grands Voisins, à Paris.


C'EST QUEL MODÈLE ?


Il s'agit donc de la robe Centaurée de Deer and Doe, que l'on n'a plus trop besoin de présenter je pense. J'étais un peu tendue à propos de cette robe. Vous voyez comme moi le décolleté et les passepoils qui soulignent les découpes ? Et bien ils doivent passer pile poil où il faut sur la poitrine pour que ça soit joli et comme les patrons sont souvent taillés pour des bonnets B ou C et que comme vous pouvez le voir, même si je fais du 88, ce qui correspond pile à la mesure de la taille 38, c'est quand-même pas évident que je rentre dedans ET que ça tombe bien sans modification, et bah j'étais un peu stressée.


Je suis bonne en maths juste ce qu'il faut pour adapter correctement un patron de tricot, mais sortir le rapporteur pour faire un FBA, comprendre un ajustement pour forte poitrine, c'est encore au-dessus de mes capacités. Bon du coup j'ai quand-même commencé par une toile, surtout pour ne pas ruiner mon passepoil parce que comme j'avais acheté un tissu à 15€ les trois mètres aux coupons de Saint Pierre pour la robe, j'ai carrément fait ma toile dedans.


Et finalement Mesdames et Messieurs, devant vos yeux ébahis je vous annonce que NON, j'ai n'ai pas eu besoin de faire d'ajustement ! (Spoiler : pas besoin non plus sur la robe Aubépine, avec un redoutable potentiel femme enceinte si mal ajustée !) (c'était la 1ère fois qu'une robe taille empire m'allait, mais on en reparlera ultérieurement). Je sens qu'il y a en dans le fond qui se posent LA question : mais comment ça se fait ? Honnêtement, je n'en sais rien. J'ai un dos très mince (dixit TOUTES les vendeuses de lingerie) par rapport au volume de devant. Peut-être que du coup ça compense comme ça ? Si quelqu'un a des suggestions, je suis preneuse d'une vraie réponse :)


J'ai cousu la robe en 38, sans me fendre d'une adaptation aux hanches (j'ai un popotin qui taille plutôt 40) parce que bon, c'est une robe à fronces, il y a de la marge :) Quand j'ai un doute sur une adaptation de taille comme ça, je jette toujours un œil aux mesures du vêtement fini quand il y en a (dans ce que je couds, il y en a souvent bizarrement...). Si je vois que les fesses (pardon, les hanches) passent sans changer de taille, je n'adapte pas. J'ai toujours peur que les adaptations de tailles donne une forme étrange au vêtement, parce que ce n'est pas la forme prévue. Enfin bon, grader entre deux taille, c'est en général l'affaire d'un ou deux centimètres, donc ça ne doit pas non plus changer la face de la robe... Bref, je m'égare.


C'EST FAIT AVEC QUOI ?


Un tissu pas cher des coupons de Saint Pierre parce que même si je suis écolo, un beau tissu cher pour une robe un peu délicate à réaliser alors que je débutais la couture, j'aurais eu un peu la haine si le fit n'avait pas été terrible. Finalement elle va bien, même si le tissu n'est pas de top qualité il est quand-même pas mal et je trouve que cette couleur me va très bien.


A ce propos, puisqu'après tout c'est mon blog et que du coup je peux écrire ce que je veux, j'avais envie de refaire une petite parenthèse sur l'acceptation de l'image que l'on a de soi. Quand j'ai décidé de commencer ce blog l'année dernière (ça fait déjà presque un an !), c'était surtout pour partager mes cousettes et tricots et rencontrer du monde dans l'univers de la couture et du tricot. Finalement, cet aspect-là a plus lieu sur Instagram parce qu'on lit moins de blogs aujourd'hui toussa toussa, mais finalement, il y a eu un autre aspect que je n'avais pas vraiment anticipé.

Je ne suis pas une fille super sûre d'elle (ceci est un euphémisme) (Maman si tu passes par là, j'y travaille) (et Papa aussi d'ailleurs). Physiquement c'est pas super facile non plus dans la mesure où je ne me trouve pas moche, il y a même des jours où je me trouve jolie, mais je ne supporte carrément pas/plus les regards des hommes dans la rue. Si vous étiez inscrit-e-s sur ne serait-ce qu'un réseau social à l'automne dernier, vous savez de quoi je parle #balancetonporc

Du coup, je sens bien que je ne m'habille pas comme je veux le matin (comprendre : parfois je me change trois fois parce que ma tenue est "trop" courte/décolletée/élégante) parce que je n'ai pas envie de me faire siffler 3 fois en allant de chez moi au métro (temps de trajet : 8 minutes). Petit aparté dans l'aparté : à Berlin c'est pas comme ça, et c'est cool (et normal surtout).

Bref, faire ces photos, c'est un peu une thérapie dans le sens où même si c'est pas facile de poser, surtout au début, et qu'on se sent cruche face à la caméra, je me dis régulièrement en regardant des séries de photos : "mais je suis bien là !", alors qu'avant tout ça, je me détestais en photos #payetamodestie

Je vous raconte tout ça parce que la première fois que j'en ai pris vraiment conscience, c'est en regardant les photos de cette robe, quand ma photographe chérie me les a envoyées. Ça a été ma première réaction et depuis (parfois) quand j'ai pas trop le moral, je ressors ce joli coin de Paris avec ma robe à fleurs dedans.


Finalement, l'acceptation de soi et se détacher du regard des autres, ça n'a rien à voir avec la beauté "objective" et c'est pas parce qu'on fait du 38 qu'on est super à l'aise... Si la société sexualisait un peu moins le corps des femmes, je suis sûre qu'on serait un paquet à mieux se sentir... En attendant, se détacher sur regard des autres c'est franchement pas facile :(

Voilà, j'espère que vous avez survécu à mon pavé un peu décousu, mais ça me tient à cœur de lier ici fait-maison et perception du corps. C'est un sujet qui m'intéresse beaucoup !

Des bisous et à bientôt !

Aucun commentaire